Mise en service de la Vidéoprotection à Collonges

Camera vidéoprotection

Mise en service de la vidéoprotection à Collonges au Mont d’Or ce mois d’août

La commune a installé un système de vidéo protection sur le premier semestre 2021. Sa mise en service est en cours. Il sera pleinement opérationnel courant août.

 

Qu’est-ce que la vidéoprotection ?

La vidéoprotection est un dispositif de caméras qui permet :

  • de contribuer à la lutte contre les incivilités et le vandalisme,

  • de faciliter les enquêtes de Police et de Gendarmerie (par exemple regrouper des faits lors de délits de fuite, de vols ou de dégradations de véhicule ou lors de cambriolages).

 

La vidéoprotection à Collonges

Le système de vidéoprotection installé à Collonges est en cours de mise en service et sera pleinement opérationnel dès ce mois d’août.

Cet investissement important pour la commune, d’une enveloppe de 400 000 € TTC, démontre l’attention particulière que porte la Municipalité à la sécurité des collongeards.

Cet investissement est financé en partie par une aide à l’investissement reçue de la Région Auvergne Rhône Alpes d’un montant de plus de 68 000 € et d’une aide de l’Etat de 62 200 € au titre du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance (FIPD).

A ces montants est déduit le fonds de compensation de la TVA, amenant ainsi la Commune à un investissement net de presque 210 000 €. 

31 caméras sont positionnées à des endroits stratégiques de la commune, choisis conjointement par la Mairie et les référents sécurité de la Gendarmerie :

  • quartier commerçant,

  • écoles,

  • espaces publics,

  • parkings et gare,

  • axes stratégiques routiers…

Ce dispositif ne remplacera pas les patrouilles de Gendarmerie et de Police Municipale. Il permettra de compléter la collaboration entre les référents sécurité de la Gendarmerie de Fontaines sur Saône, la Participation Citoyenne (constituée des habitants référents de sécurité par quartier) et le service de Police Municipale.

 

Que verront les caméras ?

  • Les caméras auront un angle de vue fixe,

  • Les zones d’habitations seront floutées,

  • Les images ne seront pas visionnées en direct. Elles seront simplement enregistrées et serviront à savoir ce qui s’est passé à tel endroit à telle heure. Elles ne sont vues que par la Police Municipale ou la Gendarmerie sur réquisition et conservées que 15 jours,

  • Le dispositif de vidéosurveillance sera maintenu dans une pièce indépendante et sécurisée.