Qualité de l’Air et Zone à Faibles Emissions (ZFE)

Logo ZFE Zone à Faibles Emissions

La Métropole de Lyon vient de voter la mise en place d’une Zone à Faibles Emissions (ZFE) sur son territoire afin d’améliorer la qualité de l’air.

C’est quoi une ZFE ?

ZFE signifie « Zone à Faibles Emissions » : dans ce périmètre, les camions et camionnettes professionnels les plus anciens – et donc les plus polluants – sont interdits. Ils ne peuvent ni y circuler, ni y stationner. Les voitures des particuliers ne sont pas concernées par la mesure proposée.

Pourquoi créer une Zone à Faibles Emissions ?

La Métropole de Lyon a décidé de créer une ZFE pour réduire les émissions polluantes et améliorer la qualité de l’air sur son territoire. Selon ATMO Auvergne-Rhône-Alpes (observatoire de la qualité de l’air), grâce à la ZFE et au renouvellement des véhicules professionnels les plus polluants, le nombre d’habitants surexposés à la pollution (dioxyde d’azote) pourra être divisé par 2 en 2021.
Dans la Métropole de Lyon, les camionnettes et les poids lourds émettent 51% du dioxyde d’azote, alors qu’ils ne représentent que 25% du trafic routier.

Quel est le périmètre de la ZFE ?

La ZFE du Grand Lyon englobe une très grande partie de Lyon, Caluire et Cuire, Villeurbanne et certains secteurs de Bron et Vénissieux. Dans ce périmètre, les interdictions de circulation et de stationnement seront appliquées 24h/24 et 7j/7 à partir du 1er janvier 2020.

Qui est concerné et à partir de quand ?

A partir de février 2019, des panneaux informatifs seront installés en entrée de zone, mais aucune amende ne sera appliquée. 2019 est une année de sensibilisation pour permettre aux professionnels de s’équiper. La verbalisation ne démarrera qu’en 2020.
A partir du 1er janvier 2020, les poids lourds (PL) et les véhicules utilitaires légers (VUL) avec vignette Crit’air 4 ou 5 et ceux sans vignette seront interdits.
A partir du 1er janvier 2021, les poids lourds (PL) et les véhicules utilitaires légers (VUL) avec vignette Crit’air 3 seront également interdits.

Quelles aides sont prévues pour les professionnels ?

La Métropole de Lyon va consacrer un budget d’1 million d’euros sur 3 ans pour aider les artisans, TPE et PME à acheter ou louer des véhicules propres.
A partir du 1er février 2019, voici le montant des aides accordées pour l’achat ou la location longue durée d’un véhicule propre :
– poids lourd 100% électrique ou au gaz naturel : 10 000€ (hydrogène : 13 000€)
– véhicule utilitaire léger 100% électrique ou au gaz naturel : 5000€ (hydrogène : 8000€)
– triporteur 100% électrique : 300€
Les artisans pourront s’adresser à la Chambre des Métiers et de l’Artisanat du Rhône : un conseiller mobilité répondra à leurs questions et les orientera pour traiter leurs demandes d’aides ou de dérogation.

Et après ?

Entre 2019 et 2021, la qualité de l’air sera mesurée pour évaluer l’efficacité de la ZFE. En fonction des résultats, la Métropole de Lyon pourra faire évoluer la ZFE : élargissement éventuel du périmètre, ciblage de davantage de véhicules…

Crit’Air

Pour pouvoir vous rendre à Lyon en voiture, pendant les épisodes de pollution, vous devez obligatoirement avoir une vignette « Crit’Air » sur votre pare-brise.

Pour vous procurer la vignette « Crit’Air » (coût : 3,62€), cliquez ici.