Economie

Le quartier commerçant de Trèves Pâques vu du ciel

Commerces, artisanats, entreprises…

Découvrez le dynamisme économique de la commune.

 

 

Economie - Trèves Pâques

Contexte économique du Val de Saône

Val de Saône

 

Notre commune est intégrée dans le pôle d’activités Nord du Grand Lyon : le Territoire Saône Mont d’Or.
Avec près de 50 000 habitants, 8 800 emplois et 1 200 entreprises, le Val de Saône et les Monts d’Or sont aujourd’hui un pôle de développement et un centre de vie importants du Grand Lyon. Territoire homogène par sa configuration, ses dessertes, ses activités et son cadre de vie, c’est aussi une terre d’accueil particulièrement recherchée par les investisseurs et les acteurs économiques.
Accompagnement de créateurs d’entreprises industrielles, artisanales ou de services : contactez la Pépinière 04 72 08 29 30

 

Site du Syndicat Territoire Saône Mont d’Or

Trèves-Pâques et la Zone des Sablières

Economie - Trèves Pâques

 

La restructuration du hameau de Trèves Pâques a permis de développer les commerces de proximité. Le quartier a trouvé aujourd’hui sa dynamique.

 

Trèves Pâques, hier / aujourd’hui

 

La requalification de la Zone des Sablières a été actée par le Grand Lyon. La surface de plusieurs hectares sera recomposée pour accueillir des entreprises d’artisanat ou des PME. (cf. voir aussi en bas de page)

 

La Zone des Sablières, hier / aujourd’hui

 

Découvrez l’annuaire des professionnels de Collonges (commerçants, artisans, entreprises, . . .) :

 

 

Zoom sur… la Zone des Sablières

Economie - Bandeau ZI

Contexte et Historique :

 

Au début des années 2000, le départ d’entreprises lourdes et à risques majeurs a permis d’envisager une restructuration en profondeur de la Zone d’Activités des Sablières. La Métropole de Lyon est un acteur majeur pour réorienter sur de la PME ce vaste territoire de plusieurs hectares.

 

La pollution historique du sous-sol par des hydrocarbures (par faits de guerre) complexifie la situation. Après 10 ans de procédure, depuis 2012, la Métropole de Lyon et l’ADEME pilotent les opérations de dépollution du site. Ce n’est qu’après ces opérations que des aménagements seront envisageables.