Environnement

chemin Aquaria

Collonges se situe dans un environnement privilégié : un pied dans le Massif des Monts d’Or et un pied dans le Val de Saône.

 

 

Secteurs naturels et agricoles

 

 

Le Massif des Monts d’Or

SMMO

Les Monts d’Or s’étendent sur 7000 hectares de surface et comptent 2500 hectares d’espaces naturels et agricoles.

Initié dès 1984 et regroupant actuellement 11 communes et la Métropole de Lyon, le syndicat intercommunal est devenu aujourd’hui le Syndicat Mixte des Monts d’Or. 

 

Sa politique s’organise autour de 4 axes :

  • l’organisation de la fréquentation du public dans le respect des activités notamment agricoles qui s’exercent sur le site.
  • la découverte du patrimoine local au travers d’équipements adaptés, d’animations pédagogiques,..
  • la gestion et l’entretien des espaces par la mise en oeuvre d’un plan propreté, l’organisation de la police de l’environnement, les conventions de gestion avec les agriculteurs locaux,
  • la mobilisation des acteurs pour la pérennisation de l’activité agricole garante de la qualité et de la diversité des paysages et du cadre de vie des Monts d’or.

A Collonges, le Chemin de l’eau a vu le jour il y a plusieurs années (voir les reportages en photos de notre site) et une plaquette de la collection « Regards sur le patrimoine » a été éditée pour mieux découvrir les richesses de notre commune. Des aménagements sont réalisés Porte Aquaria.

Le SMMO est également notre partenaire pour soutenir ou rétablir l’agriculture périurbaine de proximité. Nous travaillons depuis plusieurs années sur ce sujet.

 

Accéder au site internet du SMMO

Information sur les risques majeurs du territoire

Le Document d’information Communal sur les Risques Majeurs
Le DICRIM vous informe des risques auxquels vous êtes soumis sur le territoire de la commune et des mesures de prévention et de protection prises pour limiter les risques et leurs conséquences sur les personnes, les biens et l’environnement. 

 

Qu’est ce qu’un risque majeur ?
Le risque majeur est la possibilité d’un évènement d’origine naturelle ou anthropique, dont les effets peuvent mettre en jeu un grand nombre de personnes, occasionner des dommages importants et dépasser les capacités de réaction de la société.
Le risque majeur est la combinaison d’un évènement naturel ou technologique avec des enjeux humains, économiques et environnementaux.
Risque = Evènement x Enjeu
Un risque majeur a une fréquence faible et une très grande gravité. Il est souvent qualifié de catastrophe.

 

Que contient le DICRIM ?
Le DICRIM est un document obligatoire. Il est réalisé à partir d’un document départemental : le Dossier Départemental sur les Risques Majeurs (DDRM).

 

Le DICRIM informe sur :

  • les risques susceptibles de se produire sur la commune (ex : inondations, accident de Transport de Matières Dangereuses, etc.)
  • les mesures de prévention et de protection prises par la commune (ex : construction d’un bassin de rétention en bas du Chemin des Ecoliers)
  • les mesures de sauvegarde à respecter en cas de danger ou d’alerte (cf. les rubriques « Bons Réflexes » et « Les consignes générales de sécurité »)

Où trouver le DICRIM ?
Le DICRIM a été diffusé en février 2008 dans tous les foyers de la commune.
Le dossier complet est consultable à l’accueil de la mairie.

 

Pour consulter le DICRIM, cliquez ici.

Gestion et suivi du territoire

Les plans départementaux
En cas d’accident ou de catastrophe de grande ampleur, le préfet peut déclencher un plan départemental pour gérer la crise.
Le préfet peut déclencher le plan ORSEC qui a vocation générale en matière d’organisation des secours. Le Préfet peut aussi lancer des plans d’urgence.

 

Le plan communal
Le PCS, Plan communal de Sauvegarde de notre commune a été réalisé en 2008. Ce PCS peut être déclenché par le maire en cas d’accident ou de catastrophe se produisant sur le territoire de la commune.  Il s’agit d’un dispositif organisant les services de la commune (élus et agents) pour assurer la sauvegarde des biens et des personnes se trouvant à Collonges au Mont d’Or.

 

Le Plan de Prévention du Risque Naturel Inondation
Le PPRNi élaboré en 2006 est traduit dans les documents d’urbanisme. Il dégage une nouvelle maîtrise des constructions dans le secteur des bords de Saône. Les zones submersibles ont été réétudiées. Des simulations informatiques ont été effectuées pour différents débits de la Saône.

On définit ainsi deux crues historiques de référence :
– La célèbre crue de 1840 recalculée en fonction des nouveaux aménagements du fleuve (rives, ponts…) dite « crue historique ».
– La crue centennale qui correspond à une hauteur légèrement plus importante que la crue de 1955.
Les hauteurs d’eau fournies par ces deux crues de référence déterminent les zones « bleues » B1 et B2, dans lesquelles il est possible de construire sous certaines conditions, et les zones « rouges » R1 et R2, dans lesquelles l’urbanisation est interdite.

Le PPRNi s’impose aux documents d’urbanisme. Une enquête publique sur ce sujet s’est déroulée à l’automne 2005. Les riverains de la Saône ont été informés du sujet lors d’une réunion publique le 15 juin 2005 à Collonges.

 

Une information auprès de l’acquéreur ou du locataire d’un bien est obligatoire (voir onglet « Toutes mes démarches » ou cliquez ici).